Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 20:01
Suite à un courrier adressé par la présidence du Conseil Régional de Lorraine, vous trouverez ci-dessous la réponse du Premier Ministre François Fillon.

Malheureusement rien de bien nouveau. Si les élus locaux compatissent à la situation des salariés de TDF et s'inquiètent de l'aménagement de leur territoire au regard de la TNT, seul le gouvernement ou les instances nationales pourraient exercer un réel pouvoir sur les actionnaires et les dirigeants de TDF. Malheureusement, on voit à travers cette réponse, mais aussi au travers de l'intervention de NKM à Briançon ou au travers de la réponse du gouvernement aux questions des députés et sénateurs (voir les articles précédents), qu'il ne faut plus rien attendre de ce côté là.

Partager cet article

Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Soutiens
commenter cet article

commentaires

Lazarre 05/11/2009 20:57


Cher Nono,

le problème c'est que chez les politiques c'est comme chez les pompiers : ils peuvent dissimuler des pyromanes, désireux de ménager la compétitivité des entreprises. Ce sont les libéraux (rien à
voir avec le FC Metz). Si j'ai bien compris notre Premier Ministre 40 % RN/CA, c'est à peine compétitif. Avec ce gars la, notre belle France va devenir très très compétitive. Peut-être à la façon
d'un ex paradis fiscale (y parait qu'y en a plus) :
des milliards, sans masse salariale. Le rêve.


nono 04/11/2009 21:08


Les dirigeants politiques n'agissent que pour eteindre les incendies. Tant que l'entreprise est en phase de dialogue social, il n'y a pas de raison que l'état s'emmèle.
On verra si ça se gâte ...


Ca m'énerve 04/11/2009 20:39


Quelle triste réponse !

Notre innévervable Premier Ministre considère que la TNT se traduira par une amélioration de l'offre audiovisuelle dont seront tout de même exclus de 500.000 à 1.300.000 foyers. Joli progrès.

Il mentionne que TDF doit s'adapter pour maintenir sa compétitivité alors que la concurrence est à ce point existante qu'il faille un organe de régulation pour la stimuler.

Il abandonne à son ministre de l'industrie le challenge de revitaliser le bassin d'emploi Lorrain. Il n'y aura en Lorraine que Monsieur Grosdidier pour y croire, lui qui fut le seul à accueillir
ferveur le Président de La République à Woippy.

Heureusement, seule bonne nouvelle la popularité de ce gouvernement, partenaire de jeux de hasard de l'intelligentsia financière, est en chute libre dans les sondages.

Que le cauchemar s'arrête un jour !


Le Blog des Salariés de TDF

Suite à la poursuite des destructions d'emploi à TDF, les salariés de TDF ont décidé de communiquer leurs actions, leurs exigences et toute information en leur possession.
Vous pouvez communiquer vos contributions à salaries.tdfmetz@gmail.com

Retour à la page d'accueil

Recherche

Agenda

19 Mars 2013 : Mise à mort du blog "Ca m'énerve"

Catégories