Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 20:41
... et c'est bien naturel, surtout quand on vient vous annoncer que votre site et votre poste sont supprimés.

Mais que dire de la réaction de la direction, sinon que cela ne fait qu'attiser les braises ...

Qui sème le vent récolte la tempête!

Tract 080310
Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Com interne
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 18:15
Selon Jean-Pierre Faisan, nous avons eu Mardi 2 Mars "une opportunité assez exceptionnelle" en la personne de Patrick Puy qui nous a honoré de sa funeste présence. Pour tout dire, ce dernier nous a avoué avoir eu un trou dans son agenda, enfin bref une journée à perdre sur le terrain, du fait du report d'une réunion de CCE à laquelle il devait participer. Mais il ne s'agit en aucune façon d'un privilège pour les messins, car il débute un tour de France qui devrait le voir passer sur tous les sites TDF. Collègues de France et de Navarre, préparez vos questions et affûtez vos armes, car il est fort, le bougre ...

Pour être franc, sa prestation a oscillé entre numéro de charme, et passage de messages à peine voilés sur notre avenir collectif et individuel.

Il faut lui reconnaître une chose : son expérience lourde dans le domaine des plans sociaux et des restructurations, lui ont inspiré la création d'un personnage adapté à la situation. Son intervention s'est faite d'une voix ferme, mais suffisamment douce pour endormir certaines velléités d'agressivité de la part d'une partie de son auditoire. Une apparente absence de langue de bois aura achevé de couper court à certaines critiques.
D'un autre côté, M. Puy est à l'aise dans son rôle, et il est normal que cela se ressente dans son discours : il agit à TDF quasiment en freelance, mandaté par les actionnaires pour que le Plan Social se déroule comme attendu, et au delà, pour étudier toute autre piste d'économie. Sans devoir en référer à une hiérarchie interne, il est donc plus libre dans ses paroles. Cependant, il nous a semblé relativement détaché des réalités de TDF. Son problème n'est pas le fonctionnement de TDF. Il n'a pas voulu aborder en particulier la nouvelle organisation de TDF.

Nous n'allons pas faire ici la retranscription exhaustive de son intervention, mais nous vous rapportons quelques morceaux choisis :

  •  Les actionnaires ont voulu pousser la direction de TDF à accélérer le processus de changement de TDF, et en particulier le changement social qui s'enlisait fin 2009. D'où la départ de M. Babin et l'arrivée concomitante de MM Puy et Huart.
  •  Malheureusement pour M. Puy, quelques jours après son arrivée, le Plan Social a été signé par les OS. Plus de travail pour Lui ? Non, M. Huart lui a donné une nouvelle mission (DGA en charge de la transformation du groupe TDF), qui consiste à "mettre de l'huile dans les rouages". Il faut comprendre poursuivre, au delà de la période du Plan Social, les efforts d'économie au niveau du groupe TDF, afin de continuer à remonter suffisamment d'"EBITDA", malgré l'arrêt de l'analogique en France (entre autre pistes : synergies entre les différentes composantes du groupe TDF, regroupements de services et de fonctions, externalisations, fermeture de sites, ...)
  •  Le Plan Cap Numérique et le Plan Social qui y est associé était inévitable pour au moins 2 raisons : la perte d'une bonne partie du chiffre d'affaire et des marges associées, du fait de l'arrêt de l'analogique (argument habituel de la direction), mais aussi, et c'est nouveau dans le discours managérial (mais pas pour les salariés) l'endettement considérable de TDF du fait du LBO, dont les échéances de remboursement vont très bientôt être difficiles à tenir. Il faut donc à tout prix maintenir un haut niveau d'EBITDA, et continuer à remonter un maximum de cash (à ce titre, les prévisions de budget 2010 laisseraient apparaitre un EBITDA record).
  • L'avenir de TDF passe par 3 axes :
    • Des économies en interne, sur les Capex et la masse salariale, d'où le Plan Social. Ces actions sont aussi un signe auprès des banques et des investisseurs
    • Une renégociation de la dette de TDF
    • Des efforts de la part des actionnaires (!!!???)
  • Le Plan Social signé avec les OS est une histoire qui va se dérouler sur toute l'année 2010, et qui est gravé dans le bronze : elle ne peut être changée ni par la direction, ni par les salariés. Il y aura 350 suppression de postes, et 1792 rescapés en 2011.
  • Il faut faire des efforts sur tous les axes possibles pour faire des économies et faire fonctionner TDF de la manière la plus optimale possible tout en essayant de faire croître l'entreprise :
    • Une direction allégée sera mise en place par Olivier Huart
    • Il n'est pas interdit d'envisager à moyen terme la fermeture d'autres sites de TDF. Par exemple en région parisienne, TDF n'a pas besoin de 3 localisations. Il reste un peu de place à Romainville, et beaucoup de place à Montrouge. D'ici 4 à 5 ans, un site comme Saint Quentin pourrait être transféré (rien sur le site de Metz, sinon la recherche de locataires pour essayer de remplir les nombreux couloirs vides. Silence pudique sans doute ...)
    • La direction ne s'interdit pas une croissance externe par de nouvelle acquisitions ou rapprochements. Pas de petites acquisitions, TDF n'en a plus les moyens, mais des acquisitions ou rapprochements de bonne taille, car cela permettrait à TDF de renégocier non pas une ligne de crédit, mais l'ensemble de la dette !
  • TDF ne laissera sans doute pas partir tous ceux qui le souhaitent. Il faut être éligible. Pas questions de laisser partir de trop nombreux collaborateurs en région parisienne, et ne pas atteindre les départs attendus en région , comme par exemple à Metz ou à Bordeaux.
  • Si nous en arrivons au PSE "résiduel", il faudra négocier les critères de départ. La direction de TDF souhaitera sans doute ajouter quelques critères qu'elle considère importants (compétence, aptitude à la mobilité, ...).
  • PDV + PSE nous permettra d'atteindre l'objectif fixé (il faut sans doute comprendre : nous nous serons débarrassés des 350 collaborateurs identifiés). Il n'y aura donc pas d'autres licenciements économiques en 2011. De toute façon après un PSE, la loi nous l'interdit (ah bon ?)

Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Com interne
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 20:10
A force de de nous réserver régulièrement des surprises, la direction de TDF va finir par nous convaincre que nous tous, salariés de TDF à Metz, sommes une catégorie de salariés qu'il faut traiter de manière particulière.

Ainsi, nous avons l'insigne honneur de recevoir demain Mardi 2 Mars, la visite du boucher limousin, du fossoyeur d'entreprises, du liquidateur sans coeur, du nettoyeur aux plus de 10000 licenciements, aussi connu sous le nom de presse-purée, le désormais nationalement connu Patrick Puy.

Nul doute que ce "gentil garçon" ne vient pas nous rendre visite pour rien. Attendons-nous donc à quelques messages bien sentis pour nous convaincre que la meilleure des solutions est de quitter TDF. Le problème est que nous en sommes tous convaincus, mais qu'en ces temps difficiles, on ne nous attend pas les bras ouverts sur le marché du travail.

AvisRecherche
Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Com interne
commenter cet article
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 21:06
Dominique Niel en congé cette semaine ... et Madeleine Giovachini en arrêt maladie !!!

Ohhh ... Ce n'est vraiment pas le bon moment pour se faire repérer de la sorte !!!

grippe H1N1 aussi soudaine qu'inattendue ??? Ou besoin de repos après avoir mené le massacre en cours ??? Ou peut-être petit coup de déprime devant tant de désolation à TDF ???

Nous nous sommes laissés dire que ce pourrait être plutôt une prise de distance volontaire après un échange verbal plus que "viril" avec notre nouveau CEO, qui aurait fait vibrer dangereusement les murs de CapSud la semaine dernière ...

De nouvelles recrues pour le PDV ? Les paris sont en cours ...

===============================================================================================

Gros succès pour le numéro vert "Espace Mobilité Projet" mis en place par la direction depuis lundi dernier. Plus de 100 salariés se sont manifestés à la date d'hier, soit après seulement 3 jours. A ce rythme là, ce sont près de 2200 salariés qui auront quitté l'entreprise à fin juin !!!

Malheureusement pour la direction, il semblerait qu'une grande majorité de ces appels, émane de salariés non éligibles qui souhaitent à tout pris quitter un navire en train de couler. Bref, les compétences uniques ou non réplicables que la direction voulait conserver, vont aller faire les beaux jours d'autres entreprises, voire de concurrents.

Si en plus les salariés de TDF n'y mettent pas de la bonne volonté, où va t-on ?

===============================================================================================

Nouvelle idée pour se vendre à l'extérieur de TDF : faire paraître un article dans la presse spécialisée lue par la crème des managers de France et de Navarre. Y décrire sans complexe ni scrupule, sa vie et son oeuvre. Bien faire ressortir ses hauts faits d'armes (nombre de victimes, méthodes d'élimination). Y glisser le salaire minimum attendu. Un léger faux remord serait un plus. Si possible, rajouter une photo impressionnante (ne pas hésiter à la retoucher au besoin).
Repost 0
Oreilles de Lapin - dans Com interne
commenter cet article
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 22:00

De nombreuses réunions de CE et CCE ont lieu depuis 2 semaines concernant l’analyse détaillée du projet Cap Numérique.

Les réunions de CE, ainsi que les commissions dites « de proximité » étudient la nouvelle organisation direction par direction. Nous tenterons de vous fournir des informations suite aux réunions qui doivent se tenir cette semaine.

 

Le 18 Février s’est tenue par ailleurs la seconde réunion d’information du CCE (une troisième réunion est prévue le 2 mars.).

Il s’agissait du premier CCE présidé par M. Huart. On peut même se demander si ce ne sera pas le dernier, tellement celui-ci a semblé en retrait des débats, qui ont été animé par M. Robin. Timidité du nouvel arrivé où volonté de se détacher de ces réunions vraiment trop peu intéressante pour un CEO ?

M. Huart a tout juste indiqué qu’il souhaitait présenter d’ici 3 mois, sa vision stratégique du nouveau TDF pour les 3 à 5 ans à venir. Nous ne saurions trop conseiller à ce « féru de technologie » (cf interview sur intranet), de ne pas négliger la recherche et le développement, gage de nouveaux débouchés pour toute entreprise de haute technologie …

A noter que certain(e)s directeurs généraux adjoints présents lors de la réunion, n’ont pas pipé le moindre mot de la journée … Y aurait-il baleine sous gravillon ?

 

A la suite de la lecture de déclarations CGT et CFDT, une interruption de séance a été demandé par la CFDT afin d’être reçu par M. Huart pour clarifier certains points du PDV.

 

Ces clarifications ont porté sur :

Définition de l’éligibilité : Les paragraphes concernant l'éligibilité sont différents entre le PDV signé et le livret I présenté en CCE. La direction confirme que c'est  le PDV qui fait fois. L'article 4.2.1 du livret 1 sera donc remplacé par l'article 5 du PDV.

Essaimage : la direction confirme que l'essaimage ne sera pas réduit au seul métier d'antenniste tel que le laisse supposer la communication faite par les managers

Départ à la retraite : les OS demandent à ce que les salariés pouvant faire valoir leur droit à la retraite soient inclus dans le PDV et bénéficient de l'exonération d'impôts sur leurs indemnités de départ.

Formation externe : les OS demandent à ce que les montants des enveloppes formation dans le cadre du PDV soient revaloriser de 6 000€ à 10 000€

 

En retour en séance plénière, a été abordé le travail d’analyse du cabinet Sextant. Les documents qui ont été remis par la direction à Sextant ne lui permettent pas de rendre un avis sur l'impact de la réorganisation sur l'emploi. De plus le cabinet sextant a trouvé de nombreuses incohérences dans le document décrivant le projet de transformation de TDF SAS (NDR : et nous aussi !!!).

Les réponses de la direction ont été alambiquées et assez floues. Ils se sont engagés à compléter les informations réclamées par Sextant lors d'une réunion qui devrait avoir lieu cette semaine. Cela va laisser un délai très court aux élus pour analyser la copie finale du rapport Sextant avant le CCE du 2 mars. Il n'est donc pas exclu que la réunion prévue le 2 mars soit reculée, afin que le CCE puisse rendre un avis circonstancié ...

Repost 0
Oreilles de Lapin - dans Com interne
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 18:29

Déclaration au nom des salariés de TDF Metz

 

 

L’accord de mise en œuvre prioritaire d’un Plan de Volontariat et d’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi est signé. Nous entrons par conséquent dans le processus de mise en œuvre de ce PDV, et de la nouvelle organisation « Cap Numérique » voulue par la direction. Les salariés du site TDF de Metz en prennent acte avec résignation. En effet, la majorité d’entre eux s’étaient prononcés contre cette signature et ce pour plusieurs raisons :

 

- depuis Défi 2001, ils subissent régulièrement les réorganisations accompagnées de suppressions de postes jugées pour le moins peu compréhensibles. Comment accepter maintenant la justification de l’arrêt de la Télévision Analogique, alors que plus personne ne travaille sur l’analogique à Metz depuis de nombreuses années ?

 

- Ils ont en particulier été durement touchés par la destruction de toutes les activités amont de recherche et développement à TDF, activités certes peu rentables à court terme pour les actionnaires, mais dont la disparition est au combien nuisible à moyen et long terme pour la société, pour preuve actuellement l’absence de relais de croissance pouvant assurer la pérennité de l’entreprise ;

 

- Ils sont durement touchés par le plan « Cap Numérique », avec la destruction de près de 40 postes sur 90, pour la plupart allant à l’encontre de toute logique économique, financière ou sociale … Ainsi par exemple, pourquoi supprimer un département, ayant fait ses preuves dans des domaines on ne peut plus au cœur des activités de TDF, utilisant sur place des infrastructures représentant des investissements considérables, et constitué de salariés ayant déjà accepté des sacrifices personnels, par exemple en effectuant des missions parfois de longue durée sur le terrain. Quel sera le gain attendu d’une « relocalisation » en région parisienne ou ailleurs, sinon l’espérance d’une « perte en ligne » avec des départs de salariés devenus « volontaires malgré eux » ?

 

- Enfin comment faire confiance à une direction qui indique au gré de la négociation, accepter telle ou telle concession (poste non relocalisé, postes non supprimés), et qui au moment d’écrire et de soumettre un texte aux élus, oublie purement et simplement certains de ces engagements ?

 

 

Aussi derrière les discours rassurant, on ne peut s’empêcher de penser que le PDV ne risque d’avoir de volontaire que le nom. Déjà des pressions s’exercent. Déjà des menaces, à peine voilées, sont lancées.

 

Les élus et les délégués syndicaux seront donc très vigilants quant à la mise en œuvre du PDV et de la nouvelle organisation. La direction de TDF, conseillée en cela par le bien-nommé « Presse-Purée », s’attache à suivre scrupuleusement le cadre juridique imposé pour la mise en œuvre de ses plans. Nous ne saurions trop conseiller aux salariés d’utiliser eux-mêmes tout l’arsenal juridique existant pour faire valoir leurs droits, soit avec l’aide des Organisations Syndicales et des Représentants du Personnel, soit si nécessaire à titre individuel.

 

Mesdames et Messieurs les dirigeants de TDF, vous avez tué parmi les salariés de TDF  la fierté et la volonté de travailler pour leur entreprise. Orpheline de ses forces vives, spoliée de ses biens et de ses bénéfices par qui l’on sait, TDF est devenue une entreprise qui se meurt.

Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Com interne
commenter cet article
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 16:43
Un des premiers départs dans le cadre de Cap Numérique ...

Nous ne regretterons pas son sourire en coin lorsqu'il nous disait : "Continuez, vous êtes sur la bonne voie".
Nous ne regretterons pas son absence de vision stratégique et industrielle qui a obscurci encore un peu plus l'avenir de TDF après les folies de Michel COMBES.
Nous regretterons les millions d'Euros placés pour assurer l'avenir de ses deux filles. Ils auraient pu assurer l'avenir de nombreux salariés de TDF.
Nous ne regretterons pas son cynisme lorsqu'il nous dit que nous avons su relever tous les défis, et qu'il met 500 d'entre nous dehors ...

Mais peut-être devrais-je être moins "courtois et cordial"  ...

Devant les désastres en cours et à venir, et pour paraphraser ma grand-mère, sa fierté il peut se la mettre où je pense, et pas qu'en guise de suppositoire ...

Babin Adieu1Babin Adieu2
Repost 0
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 17:09

L’accord de mise en œuvre prioritaire d’un Plan de Volontariat et d’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi est donc signé. Les salariés du site TDF de Metz et leurs représentants en prennent acte avec résignation. En effet, la majorité des salariés du site TDF de Metz étaient contre cette signature et ce pour plusieurs raisons :

- depuis Défi 2001, ils subissent régulièrement les réorganisations accompagnées de suppressions de postes jugées pour le moins peu compréhensibles ;

- Ils ont en particulier été durement touchés par la destruction de toutes les activités amont de recherche et développement à TDF, activités certes peu rentables à court terme pour les actionnaires, mais dont la disparition est au combien nuisible à moyen et long terme pour la société, pour preuve actuellement l’absence de relais de croissance pouvant assurer la pérennité de l’entreprise ;

- Ils sont durement touchés par le plan Cap Numérique, avec la destruction de près de 40 postes sur 90, pour la plupart allant à l’encontre de toute logique économique, financière ou sociale … Ainsi par exemple, pourquoi supprimer un département, ayant fait ses preuves dans des domaines on ne peut plus au cœur des activités de TDF, utilisant sur place des infrastructures représentant des investissements considérables, et constitué de salariés ayant déjà accepté des sacrifices personnels, par exemple en effectuant des missions parfois de longue durée sur le terrain. Quel sera le gain attendu d’une « relocalisation » en région parisienne, sinon l’espérance d’une « perte en ligne » avec des départs de salariés devenus « volontaires malgré eux » ?

 

Aussi derrière les discours rassurant, les salariés du site TDF de Metz ne peuvent s’empêcher de penser que le PDV ne risque d’avoir de volontaire que le nom. Déjà des pressions s’exercent. Déjà des menaces, à peine voilées, sont lancées.

 

Les élus SNT-CFE-CGC seront donc très vigilants quant à la mise en œuvre du PDV. Ils invitent tous les salariés à faire part à leurs représentants de tout évènement lié à l’avenir de leur poste et à leur avenir dans la société. Ils invitent tous les salariés à se faire aider dans leur démarche à venir, que ce soit pour profiter du PDV et mettre en œuvre leur projet personnel hors de TDF, ou que ce soit pour défendre et sauvegarder leur avenir à TDF.

Des moyens de défense existent. Les représentants du personnel et les organisations syndicales les connaissent. Ils n’hésiteront pas à les utiliser pour le bien des salariés et de leur famille.

 

Le combat continue.

Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Com interne
commenter cet article
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 11:14

Lors du CCE du 19 Janvier, la direction a remis aux élus 2 documents importants :

- Le Projet de Plan de Volontariat, reprenant de manière plus détaillée les modalités de l'accord signé le 6 Janvier

- Le Projet de Transformation de TDF SAS pour la transition numérique, autrement dit en particulier la nouvelle organisation "Cap Numérique".

En résumé : la direction déroule son processus dans les règles, en mettant tous les gardes-fous nécessaires pour ne pas subir d'éventuels recours juridiques de méchants salariés qui leur voudraient du mal. Presse-Purée veille ! Et en plus, circuler, y a rien à négocier : l'organisation se mettra en place à la virgule près comme la direction l'a décidé. Remballez vos arguments, même les plus pertinents !

Ces documents, ainsi que le premier rapport du cabinet Sextant, étant confidentiels (et dans la bouche de Presse-Purée cela veut dire quelque chose), il est difficile d'en dévoiler tous les détails. Cependant, pour ce qui concerne le site de Metz, il semblerait qu'il reste les postes suivants :



Direction des Opérations :

Cellule gestion des actifs et accès sites :

1 emploi de responsable de domaine production

6 emplois d’assistant de gestion

 

Pilotage du déploiement national :

1 responsable de projets transversaux

1 chef de projet transversal

 

Analyse et méthode réseau :

1 responsable de domaine de production méthode

 

Direction des Offres Techniques et des Programmes

Secrétariat / Assistantes :

1 assistante de gestion

 

Pôle Spectre et Design :

1 responsable de service conception

7 chefs de projets conception

1 chef de projet

5 ingénieurs conception service Télecom

1 ingénieur conception service Fréquence

3 experts techniques

 

Pôle cœur de réseau :

1 responsable de service conception

1 chef de projet conception

7 ingénieurs conception service Telecom

3 experts techniques

 

 

Direction des Systèmes d’Information

Service SI Production (implantation « à ce jour ») :

1 Responsables de projets transversaux

1 chef de projet

3 concepteurs-développeurs

 

Service Production Informatique et Réseaux (implantation « à ce jour »)

1 responsable de production SI

1 Responsable Informatique Telecom

 

 

Direction des Ressources Humaines :

Service Système d’Information, Administration, Support des RH et Qualité

5 administrateurs du personnel

1 chargé de Ressources Humaines


Direction de la Qualité et de l’Amélioration des Processus

1 Responsable Qualité

 

Soit un total de 55 postes, sur les 92 postes recensés au 01/04/2009.

De l'aveu de certains directeurs, on peut de plus douter de la pérennité à moyen terme (2 ans), des 7 postes liés à la Direction des Systèmes d'Information, ainsi que des 5 postes d'administration du personnel.

Au final, et malgré les discours et les notes de mission rassurantes, on peut donc franchement douter de la pérennité du site de Metz à moyen terme.

Évidemment, nous ne manquerons pas d'en informer les médias et politiques locaux.

 

Nous poursuivons notre collecte d'information ...

Repost 0
Oreilles de Lapin - dans Com interne
commenter cet article
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 10:50
Nous avons pris connaissance de cette note de mission rédigée par nos 2 inséparables bécassines.
Nous nous interrogeons sur la façon d'interpréter cette note :
- réelle volonté de péréniser le site messin ? Difficile à croire après les propos de M. Picand avouant avoir envisagé la fermeture du centre.
- Manière de rassurer les politiques locaux qui se sont manifestés en nombre suite aux sollicitations des salariés inquiets ? Plus probablement ...
Mission 080110
Repost 0
Oreilles de Lapin - dans Com interne
commenter cet article

Le Blog des Salariés de TDF

Suite à la poursuite des destructions d'emploi à TDF, les salariés de TDF ont décidé de communiquer leurs actions, leurs exigences et toute information en leur possession.
Vous pouvez communiquer vos contributions à salaries.tdfmetz@gmail.com

Retour à la page d'accueil

Recherche

Agenda

19 Mars 2013 : Mise à mort du blog "Ca m'énerve"

Catégories