Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 20:32

Telle est la devise de la direction dans les négociations qui ont débuté avec les Organisations Syndicales sur le Temps de Travail à TDF.

 

Le but avoué de la direction dans ces négociations est de faire progresser le "taux de disponibilité des salariés" pour l'entreprise. En effet, entre les jours ARTT, les compensations en temps pour astreintes ou heures supplémentaires, et la sous-programmation des équipes de maintenance corrective, la direction estime par exemple qu'un technicien travaille dans l'année 10% en dessous de la limite légale de 1607h. Par rapport à la situation actuelle, la direction souhaite donc privilégier les compensations financières au détriment des récupérations en temps de repos.

 

Au final, la direction veut revoir tous les accords ayant trait au temps de travail à TDF :

- Les accords sur la réduction du temps de travail (accords 1998, amendés en 2001, 2003 et 2006)

- Les accords sur le temps de travail des cadres autonomes (2004)

- Les accords sur les grands déplacements (2006)

 

Quelques informations énoncées lors des 2 premières réunions de négociation commencent à dessiner les principes que la direction veut imposer :

 

- Pour les techniciens de maintenance, élargir les plages de vacation vers 6h00-20h00 (corollaire : la plage d'astreinte s'en trouve réduite d'autant), en répartissant les équipes en 2 "sous-équipes" qui se partageraient la vacation dans cette plage horaire ;

- Simplification du dispositif d'astreinte en un unique type d'astreinte hebdomadaire, avec versement d'une prime d'astreinte (montant à définir), et le versement d'une prime de dérangement en fonction du nombre d'interventions réalisé;

- La suppression de la notion de grand déplacement, pour ne conserver que la notion de découcher quels que soient la distance ou le temps de trajet, avec versement d'une prime en fonction du nombre de découchers réalisé (montant et modalités à définir);

- La généralisation du forfait-jour 210j à tous les cadres, ce qui se traduit par une diminution généralisée du nombre de jours ARTT de 23 à 12j, compensée par une prime de 5.5%. A noter cependant que pour les cadres encore à 23j d'ARTT, le passage à 12j serait sur la base du volontariat ...

- La définition d'un type d'astreinte pour les cadres, quel que soit le type de cadres, et qui donnerait lieu à versement d'une prime (montant à définir)

 

La direction, demandeuse dans cette affaire, semble avancer à petits pas. En effet, le temps de travail est un sujet d'autant plus sensible actuellement, qu'il est fortement mis à mal par les dysfonctionnements qui perdurent suite à la réorganisation Cap Numérique et le départ de 25% des salariés. Les Organisations Syndicales ont eu beau jeu de faire remarquer à la direction qu'avant d'imaginer un avenir plus favorable pour la direction et les actionnaires, elle ferait mieux de revoir l'organisation existante afin que l'entreprise tourne comme elle le devrait avec les accords sociaux actuels ...

Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Com interne
commenter cet article
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 22:24

didier1

Didier Homeyer est décédé jeudi 4 Août 2011 à l'âge de 50 ans, des suites d'une maladie contre laquelle il luttait depuis plusieurs mois déjà.

 

Didier était chef de projet au pôle régional d'ingénierie de déploiement à la direction sud de Marseille, mais depuis de nombreuses années il concentrait surtout toute son expérience et son énergie dans son rôle de délégué central CFE-CGC au siège TDF de Montrouge, et en tant que président de l'AUVICOM, l'organisme paritaire en charge de la gestion de la formation dans la branche Telecom.

 

Didier était connu pour sa jovialité, toujours prompt à faire rire, pour son sens de l'écoute, pour sa pugnacité lorsqu'il s'agissait de défendre un dossier, et pour son réalisme lorsqu'il fallait sortir d'un conflit.

 

Didier était apprécié de tous, amis et adversaires syndicaux, intervenants de la direction et ensemble des salariés qui ont pu le côtoyer.

 

Nous pensons à sa femme et à ses deux enfants, à qui nous envoyons toute notre affection.

 

Vous pouvez laisser des marques de sympathie sur ce blog, mais aussi sur le site:

 

http://didier-homeyer.cfecgc-fto.org/2011/08/08/bonjour-tout-le-monde/

Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Com interne
commenter cet article
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 17:16

Les personnels TDF de Metz s’insurgent contre le traitement qui est fait à leur collègue et ami Pierre BOZOC quant à son avenir professionnel à TDF.

 

Ayant vu son poste d’Ingénieur Conception supprimé sur le site de Metz dans le cadre de Cap Numérique, Pierre BOZOC a été placé dans le RNS (Réseau National de Soutien) pour lequel il s’est vu confier de nombreuses missions sur le site de Metz dont il s’est acquitté avec rigueur et sérieux. Après lui avoir proposé plusieurs postes en sous-classification dans des zones géographiques éloignées de son domicile, la direction de TDF lui met maintenant le couteau sous la gorge en le nommant unilatéralement sur un poste de Technicien de Maitrise d’Opération dans l’équipe programmable de Nordheim, en total décalage avec ses capacités professionnelles.

 

Les salariés de TDF ne comprennent pas que la direction de TDF refuse d’envisager la création d’un poste d’Ingénieur sur le site de Metz, alors même que l’activité y est soutenue et pérenne, pour preuve la nécessité de faire appel à de nombreux consultants ou intérimaires.

 

Les salariés TDF de METZ demandent à la direction de TDF de reconsidérer la situation de Pierre BOZOC au regard de sa situation personnelle et de ses compétences professionnelles. Si aucun effort n’est fait par la direction dans ce sens, ils se réservent le droit d’envisager d’autres types d’actions afin de soutenir leur collègue.

 

Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Com interne
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 20:36

Ces 24 derniers mois, TDF a vécu la période la plus difficile de son histoire. Aspiré dans la spirale infernale du profit qui ronge le monde d’aujourd’hui, nos dirigeants ont décidé de sacrifier les salariés afin de respecter le  tableau de marche imposé par des actionnaires trop gloutons, et ce malgré la crise financière et les business plan irréalistes. 500 de nos camarades, pour la plupart dégoutés, ont décidé plus ou moins volontairement de quitter TDF. 1700 autres ont accepté en connaissance de cause, de travailler dans une société totalement désorganisée, avec des conditions de travail très dégradées, en subissant les foudres des clients, fournisseurs et sous-traitants.

 

Aujourd’hui, on nous annonce par force communication interne et externe, que tout va bien, que tout est revenu à la normale. La presse se fait aussi écho d’une possible introduction en bourse. Le point culminant de la goinfrerie de nos actionnaire est donc en préparation : 8.5 Milliards d’Euros nous promet-on ! Les salariés de TDF peuvent être fiers : cela fait 2 ans qu’ils se serrent la ceinture et avalent des couleuvres, pour qu’au final d’autres ramassent seuls le fruit de leurs efforts. Une nouvelle page de l’histoire de notre entreprise se profile, mais on peut craindre que ce soit là un nouveau chapitre difficile pour les salariés.

Repost 0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 18:59

Lancer un jeu-concours sur l'intranet pour inciter les salariés à faire avancer le schmilblick, c'était déjà nous prendre pour des moutons de panurge.

 

Inciter les top-managers et leur proches collaborateurs à contribuer pour grossir artificiellement le nombre de contributions, c'était vraiment atteindre le summum du ridicule (surtout au regard du niveau des-dites contributions).

 

Ne pas donner les résultats jusqu'à un mois après la date limite, c'était risible.

 

Faire passer le nombre de récompenses de 18 à 4, faute de combattants, c'était grotesque.

 

Et récompenser des contributeurs-plagieurs qui se sont contentés d'un copier-coller d'internet (voir ci-dessous), c'est vraiment être en dessous de tout !

 

Alors nous disons : bravo la direction de la communication de TDF !!!!

 

  Concours p1 Concours p2

 

 

Quand à nous, notre préférence dans le mur participatif alternatif ( TDF 3.0 : Mur participatif alternatif), va à la contribution de GIGI qui résume bien notre pensée sur TDF 3.0 ... Félicitations GIGI, nous sommes heureux de t'offrir notre magnifique iPad, symbole de ces concours en carton pâte  ...

 

iPad TDF

Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Com interne
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 14:41

Nous venons d'apprendre avec tristesse le décès de Jean-Yves Lancelot des suites d'une longue maladie.

 

Après avoir beaucoup bourlingué dans les différentes directions de TDF, Jean-Yves avait posé ses valises un long moment à Metz du temps du CERLOR. Il avait participé à la création du C2R, où il avait tenu différents postes, notamment de responsable programme. Suite aux nombreuses réorganisations qu'avait subi TDF dès le début des années 2000, il nous avait quitté pour notamment des terres plus ensoleillées à Toulouse où malheureusement sa carrière à TDF s'était interrompue brutalement ...

 

Nous pensons aujourd'hui à sa famille et à ses proches, qu'ils recoivent nos sincères condoléances.

Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Com interne
commenter cet article
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 22:21

Après 18 mois de mensonges, de casse sociale, de stress et de dégoût, beaucoup d'entre vous avaient décidé ce Lundi 17 Janvier, de boycotter les voeux du PDG de TDF. En effet, qu'attendre d'une direction qui est en train de mettre TDF dans une situation critique vis à vis, et de ses salariés, et de ses clients ... Pour tout dire, je pensais comme vous, mais ma curiosité quasi-journalistique m'a convaincu d'écouter ces voeux afin de vous en extraire quelques morceaux choisis ...

 

Sur la forme, M. Huart nous présente ses voeux au travers d'une vidéo tournée à la tour Eiffel. Scène d'ouverture à la Brian de Palma : sur une musique entraînante, dans la pénombre, un homme que l'on devine dans un flou artistique, monte les escaliers au ralenti. Petit à petit l'image se fait plus nette et le héros apparaît enfin aux yeux de son public ... Franchement on aurait pu s'en passer ... Par la suite, assis à une table, M. Huart nous a lu pendant une petite dizaine de minutes, tous les poncifs convenus que nous entendons depuis des années à TDF. Visiblement, les hommes passent, mais la méthode reste la même : la méthode Coué : "je vais bien, tout va bien, je suis gai, tout me plaît ...". En passant, le PDG 3.0 n'aurait-il pas pu utiliser les technologies innovantes prônées depuis quelques semaines sur tous les tons, pour nous offrir une prestation en direct ? Ca aurait eu de la gueule, et ça aurait prouvé une certaine considération pour les salariés.

 

Sur le fond, un message affligeant de banalités, et des arguments qui laissent à penser que la direction de TDF n'a pas pris la mesure du traumatisme laissé par le plan social partout à TDF ... Je cite :

 

- "Je suis fier du projet qu'on a défini tous ensemble" (que ceux qui ont participé à son élaboration lèvent le doigt ... à part Cap Gémini, je ne vois personne ...)

- "Je suis fier de nous" (Et bien pas nous, Monsieur le président : nous ne sommes pas fier de ce que TDF est devenu. Nous ne sommes pas fier d'entendre les critiques des clients. Nous ne sommes pas fier de ne pouvoir faire notre travail dans de bonnes conditions ...)

- "un climat social apaisé" (ces mots prononcés dès la première minute, ont provoqué des huées et des rires nerveux parmi mes collègues. De qui se moque t-on ? L'absence de considération envers les salarié, donc l'absence de dialogue social, ne veut pas dire climat apaisé !!)

- "Parmi les atouts de TDF, un savoir-faire reconnu" (le PDV a eu deux conséquence néfastes dans ce domaine : une perte certaine de savoir-faire avec le départ de salariés ayant amassé de fortes compétences au fil des nombreuses années passées à TDF, et la perte de reconnaissance de nos clients face à la désorganisation de TDF. Tout faux M. Huart ...)

- "d"importants succès commerciaux : Free, Lagardère, France Television" (rien de très nouveau en la matière. Et quid des importantes déconvenues : GSM-R, clients institutionnels, SFR, ...)

- "Tout pour le client ... une dimension groupe... une gestion RH ambitieuse...des valeurs clés ... la mutualisation des bonnes pratiques" ... bla bla bla ... bla bla bla .... (Tous cela, depuis le temps qu'on nous le ressort, on le connait par coeur, et on n'y croit plus ...)

 

M. Huart, ce n'est pas avec ce genre de messages écules que vous allez pouvoir remotiver les troupes. Redonnez leur plutôt les moyens de travailler dans de bonnes conditions, redonnez leur le gout du travail en équipe, offrez leur des perspectives à TDF, récompensez les financièrement du travail abattu en 2010 malgré les conditions qu'ils ont connues ... et écoutez ce que tous vous disent, soit dans les instances, soit directement sur le terrain : si vous les croyez réellement compétents, alors vous comprendrez que ce qu'il vous disent est souvent frappé du bon sens et utile à la bonne marche de notre entreprise ...

Repost 0
Oreilles de Lapin - dans Com interne
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 12:07

Un tract sorti aujourd'hui, qui décrit fort bien ce qui s'est passé pour chaque bascule dans la nouvelle organisation, et qui se termine en apothéose dans le Nord-Est ...

La direction ne pourra décidément pas dire qu'on ne l'aura pas avertie ...

 

Tract CFDT 2212

Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Com interne
commenter cet article
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 20:48

Depuis plusieurs jours, la presse spécialisée se fait écho, notamment sur la toile, d'un possible rapprochement entre TDF et Eutelsat. « C’est l’issue la plus plausible » pointe un familier du dossier pour qui « les deux entreprises sont assez complémentaires », tandis qu’un autre fait observer le rôle central de la Caisse des dépôts (CDC) qui, à travers le FSI, détient respectivement 27,5 % d’Eutelsat et 24 % de TDF.

 

Un tel rapprochement avait déjà été évoqué en 2007 lors du 2eme LBO, mais n'avait finalement pas abouti. Ce 2eme LBO, largement survendu par le PDG TDF de l'époque, Michel COMBES, s'était concrétisé par l'entrée au capital de TDF du fond d'investissement texan TPG, sur la base d'une valorisation de 4.9 Milliards d'Euros, considéré aujourd'hui comme largement surestimée. Dans le contexte économique et financier actuel, les différents fonds d'investissements propriétaires de TDF (TPG, Charterhouse et Axa Private Equity), seraient aux abois et chercheraient à se dégager rapidement de l'entreprise, quitte à "y laisser" quelques plumes. Au regard des milliards qu'ils ont déjà ponctionnés, et au regard de l'état déplorable en terme social et organisationnel dans lequel ils ont placé la société, ces pertes ne seraient que justice ...

 

Eutelsat (European Telecommunications Satellite Organization), est une société anonyme de droit français. Créée en 1977 en tant qu'organisation intergouvernementale  dans le but d'améliorer le réseau téléphonique européen, son activité principale consiste aujourd'hui à gérer la transmission par satellite de chaînes de télévision et stations de radio.

En 2001, Eutelsat est privatisé et devient une société anonyme de plein droit. . Le 2 décembre 2005, Eutelsat fait son entrée à la bourse de Paris. Sa capitalisation boursière est aujourd'hui estimée à plus de 6 Milliards d'Euros. Ses principaux actionnaires sont Abertis (32%) et la CDC (27%).

Avec des ressources en orbite sur 26 satellites offrant une couverture sur toute l'Europe, le Moyen-Orient, l'Afrique et l'Inde, et sur de larges zones de l'Asie et du continent américain, Eutelsat est l'un des trois premiers opérateurs mondiaux de satellites en termes de chiffre d'affaires. La flotte des satellites d'Eutelsat assure la diffusion de plus de 3 500 chaînes de télévision et 1 100 stations de radio.

Eutelsat a réalisé en 2009 un chiffre d'affaire de l'ordre de 1 Milliards d'Euros, comparable à celui de TDF, mais avec un effectif de près de 540 salariés seulement. Avec 1.3 Millions d'Euros de valeur ajoutée par salarié, Eutelsat est considérée comme l'entreprise la plus productive de France !

 

 

Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Com interne
commenter cet article
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 00:00

Nous apprenons de la bouche de François PICAND au travers d'une question diverses lors du dernier CE fonctionnel, que le batiment TDF de Metz est en passe d'être vendu, après celui de l'ex-DO à Rennes. En effet, lors d'une réunion Mardi dernier entre Jean-Pierre FAISAN et les représentants de la mairie de Metz, les deux partis ont trouvé un terrain d'entente sur les modalités de cession.

 

A priori, il ne s'agirait pas d'acquérir le bâtiment pour acceuillir le futur institut Lafayette. En fait, la mairie de Metz désire acquérir des m² de bureau afin de pouvoir loger de petites entreprises. Ne serait-ce aussi pas là un nouvel épisode de la guéguerre entre Metz Technopole (UMP) et Metz Municipalité (PS) ?

 

Monsieur PICAND a confirmé que les salariés TDF actuellement sur le site, y resteront en tant que locataires. On peut se demander pour combien de temps! Espérons que la mairie de Metz aura demandé quelques engagements à la direction de TDF afin laisser une implantation TDF sur le technopole de Metz.

Repost 0
Oreilles de Lapin - dans Com interne
commenter cet article

Le Blog des Salariés de TDF

Suite à la poursuite des destructions d'emploi à TDF, les salariés de TDF ont décidé de communiquer leurs actions, leurs exigences et toute information en leur possession.
Vous pouvez communiquer vos contributions à salaries.tdfmetz@gmail.com

Retour à la page d'accueil

Recherche

Agenda

19 Mars 2013 : Mise à mort du blog "Ca m'énerve"

Catégories