Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 20:32

Telle est la devise de la direction dans les négociations qui ont débuté avec les Organisations Syndicales sur le Temps de Travail à TDF.

 

Le but avoué de la direction dans ces négociations est de faire progresser le "taux de disponibilité des salariés" pour l'entreprise. En effet, entre les jours ARTT, les compensations en temps pour astreintes ou heures supplémentaires, et la sous-programmation des équipes de maintenance corrective, la direction estime par exemple qu'un technicien travaille dans l'année 10% en dessous de la limite légale de 1607h. Par rapport à la situation actuelle, la direction souhaite donc privilégier les compensations financières au détriment des récupérations en temps de repos.

 

Au final, la direction veut revoir tous les accords ayant trait au temps de travail à TDF :

- Les accords sur la réduction du temps de travail (accords 1998, amendés en 2001, 2003 et 2006)

- Les accords sur le temps de travail des cadres autonomes (2004)

- Les accords sur les grands déplacements (2006)

 

Quelques informations énoncées lors des 2 premières réunions de négociation commencent à dessiner les principes que la direction veut imposer :

 

- Pour les techniciens de maintenance, élargir les plages de vacation vers 6h00-20h00 (corollaire : la plage d'astreinte s'en trouve réduite d'autant), en répartissant les équipes en 2 "sous-équipes" qui se partageraient la vacation dans cette plage horaire ;

- Simplification du dispositif d'astreinte en un unique type d'astreinte hebdomadaire, avec versement d'une prime d'astreinte (montant à définir), et le versement d'une prime de dérangement en fonction du nombre d'interventions réalisé;

- La suppression de la notion de grand déplacement, pour ne conserver que la notion de découcher quels que soient la distance ou le temps de trajet, avec versement d'une prime en fonction du nombre de découchers réalisé (montant et modalités à définir);

- La généralisation du forfait-jour 210j à tous les cadres, ce qui se traduit par une diminution généralisée du nombre de jours ARTT de 23 à 12j, compensée par une prime de 5.5%. A noter cependant que pour les cadres encore à 23j d'ARTT, le passage à 12j serait sur la base du volontariat ...

- La définition d'un type d'astreinte pour les cadres, quel que soit le type de cadres, et qui donnerait lieu à versement d'une prime (montant à définir)

 

La direction, demandeuse dans cette affaire, semble avancer à petits pas. En effet, le temps de travail est un sujet d'autant plus sensible actuellement, qu'il est fortement mis à mal par les dysfonctionnements qui perdurent suite à la réorganisation Cap Numérique et le départ de 25% des salariés. Les Organisations Syndicales ont eu beau jeu de faire remarquer à la direction qu'avant d'imaginer un avenir plus favorable pour la direction et les actionnaires, elle ferait mieux de revoir l'organisation existante afin que l'entreprise tourne comme elle le devrait avec les accords sociaux actuels ...

Partager cet article

Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Com interne
commenter cet article

commentaires

nanar-en-petard 25/09/2011 00:43


Et un préavis de grève pour la date du prochain switch-over, ça les calmerait pas un peu ? Savent plus faire les syndicats?


Le Blog des Salariés de TDF

Suite à la poursuite des destructions d'emploi à TDF, les salariés de TDF ont décidé de communiquer leurs actions, leurs exigences et toute information en leur possession.
Vous pouvez communiquer vos contributions à salaries.tdfmetz@gmail.com

Retour à la page d'accueil

Recherche

Agenda

19 Mars 2013 : Mise à mort du blog "Ca m'énerve"

Catégories