Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 17:09

L’accord de mise en œuvre prioritaire d’un Plan de Volontariat et d’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi est donc signé. Les salariés du site TDF de Metz et leurs représentants en prennent acte avec résignation. En effet, la majorité des salariés du site TDF de Metz étaient contre cette signature et ce pour plusieurs raisons :

- depuis Défi 2001, ils subissent régulièrement les réorganisations accompagnées de suppressions de postes jugées pour le moins peu compréhensibles ;

- Ils ont en particulier été durement touchés par la destruction de toutes les activités amont de recherche et développement à TDF, activités certes peu rentables à court terme pour les actionnaires, mais dont la disparition est au combien nuisible à moyen et long terme pour la société, pour preuve actuellement l’absence de relais de croissance pouvant assurer la pérennité de l’entreprise ;

- Ils sont durement touchés par le plan Cap Numérique, avec la destruction de près de 40 postes sur 90, pour la plupart allant à l’encontre de toute logique économique, financière ou sociale … Ainsi par exemple, pourquoi supprimer un département, ayant fait ses preuves dans des domaines on ne peut plus au cœur des activités de TDF, utilisant sur place des infrastructures représentant des investissements considérables, et constitué de salariés ayant déjà accepté des sacrifices personnels, par exemple en effectuant des missions parfois de longue durée sur le terrain. Quel sera le gain attendu d’une « relocalisation » en région parisienne, sinon l’espérance d’une « perte en ligne » avec des départs de salariés devenus « volontaires malgré eux » ?

 

Aussi derrière les discours rassurant, les salariés du site TDF de Metz ne peuvent s’empêcher de penser que le PDV ne risque d’avoir de volontaire que le nom. Déjà des pressions s’exercent. Déjà des menaces, à peine voilées, sont lancées.

 

Les élus SNT-CFE-CGC seront donc très vigilants quant à la mise en œuvre du PDV. Ils invitent tous les salariés à faire part à leurs représentants de tout évènement lié à l’avenir de leur poste et à leur avenir dans la société. Ils invitent tous les salariés à se faire aider dans leur démarche à venir, que ce soit pour profiter du PDV et mettre en œuvre leur projet personnel hors de TDF, ou que ce soit pour défendre et sauvegarder leur avenir à TDF.

Des moyens de défense existent. Les représentants du personnel et les organisations syndicales les connaissent. Ils n’hésiteront pas à les utiliser pour le bien des salariés et de leur famille.

 

Le combat continue.

Partager cet article

Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Com interne
commenter cet article

commentaires

dh 26/01/2010 10:32


dire que le salarié X qui ce disait sauvé par la signature du PDV ,va devoir postuler sur son exposte en concurrence avec les autres salariés.

C'est pas le pére noël qui été promis par la direction mais le pére fouettard pour ce qui croivent toujours au ex PDV


michel 25/01/2010 19:52


La lettre ouverte de la CFDT au PDT de la république était belle.Cependant l' espoir de justice sociale qu'elle suscitait n' a pas été pour l' instant suivi des faits, c'est à dire d' une
mobilisation de lutte à TDF orchestrée en intersyndicale et le refus du projet. Au contraire , la politique du moins pire a prévalu ( pourtant le pire est déjà promis a ceux dont les entités
ferment).La situation risque d' être explosive si la colère des salariés déborde les OS ( j'espère que cette colère ne s'exprimera pas à la façon FT...).
Le conflit aurait pu, et pourrait encore être un cas d' école, tant pour les syndicats que pour l'état dans la gestion des entreprises française à forte implication sur le territoire. Rappelons que
l' état est actionnaire de TDF, que TDF a quoique l' on dise des missions de service publique ( support d' information aux citoyens en temps normal mais aussi cas de crises sociale, de
tempêtes,sans compter l' entretien des communications de nombreux services d' urgence, etc).
Espérons que le PDT Sarkozy prenne conscience de la gravité de l' impact social et organisationnel du projet Cap numérique, qu'il concrétise ses discours emprunts de syndicalisme en donnant la
chance à un autre TDF que celui promit par nos actionnaires. Que la signature du PDV/PSE par 4/5 OS, plus par résignation que par conviction, ne le trompe pas et qu'il saisisse l' occasion de faire
un exemple médiatique d' intervention social de l' état.


nono 23/01/2010 18:26


Tout a fait. On verra bien s'ils jouent 100% le jeu de la direction (pas de fuite) ou s'ils jouent le jeu du bon sens. Les fuites peuvent également venir d'un directeur pas à l'aise dans ses
baskets. Difficile de remonter à la source !


Durruti 23/01/2010 17:32


Dans le métro on peut toujours se faire voler son porte document !!


mortvivant 23/01/2010 15:56


Il serait scandaleux que le rapport de Sextant reste confidentiel. La place publique doit savoir quelle est la réalité des licenciements économiques, à TDF en particulier. La non divulgation
demandée aux représentants du CCE est scandaleuse. La respecter, c'est cautionner l'action de pillage des actionnaires. Pire, c'est y participer passivement !!!!
Dans la vie civile, lorsqu'on est temoin de la détresse d'une personne et qu'on ne lui porte pas secours, c'est du domaine du pénal! Le CCE et les syndicats sont témoins, ils se doivent d'alerter
les secours !!!!
A bon entendeur ....


Le Blog des Salariés de TDF

Suite à la poursuite des destructions d'emploi à TDF, les salariés de TDF ont décidé de communiquer leurs actions, leurs exigences et toute information en leur possession.
Vous pouvez communiquer vos contributions à salaries.tdfmetz@gmail.com

Retour à la page d'accueil

Recherche

Agenda

19 Mars 2013 : Mise à mort du blog "Ca m'énerve"

Catégories