Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 22:45

Quel avenir professionnel à TDF ?

C'est la question que nous nous sommes tous posés au moins une fois ces derniers jours, et de manière encore plus cruciale au fur et à mesure qu'on se rapproche de la fin fatidique du PDV, et qu'on voit des collègues partir dans des conditions plus ou moins bonnes.

 

En premier lieu, quel sera l'avenir de TDF ? On peut légitimement se poser la question quand on voit littéralement mourir des sociétés sous LBO qui croulent sous le poids de leur dette. TDF a t-elle plus d'atouts que ces sociétés ? Quels repreneurs pourraient racheter une boite visiblement déjà surévaluée lors du dernier LBO (merci Michel COMBES) ? Quels relais de croissance pour l'avenir de TDF ? Quels conditions de travail après la purge que nous subissons actuellement, et quelles relations sociales avec un boucher à la tête de TDF France ? 

 

En second lieu, quel est mon avenir à TDF ? Cette année on supprime plus de 400 postes. Et l'année prochaine ? Et dans 2 ans ? Pourquoi le massacre s'arrêterait-il subitement ? En cette période de crise, des suppressions de postes dans une entreprises financièrement bien portante, passent inaperçues au milieu de centaines de milliers d'autres. L'Etat et les politiques laissent faire. Les médias sont indifférents. Les Organisations Syndicales sont dépassées.

Quelles seront mes conditions de travail ? S'agira t-il de faire mon travail plus celui de mon collègues qui vient de partir plus celui de l'assistante qu'on vient de virer, tout en sachant que je n'aurais aucune augmentation de salaire, qu'on va me retirer mes RTT et que mon hiérarchique m'attend au tournant pour me virer dès que possible ?

 

On entends dire que les objectifs de la direction dans le PDV seront atteints : il y aura plus de 350 départs volontaires. J'espère que ceux qui ont choisi de partir l'on fait en toute connaissance de cause, sans précipitation et sans contrainte. Si c'est le cas, je leur souhaite bon vent, de tout coeur. Pour ceux qui restent, rien n'est fini. Le PDV n'a pas tout à fait donné les résultats attendus par la direction : certains services sont encore en sureffectifs. Un PSE sera de toute façon inévitable, contrairement à ce qu'on entend ici ou là. Comment sera t-il mis en oeuvre ? Gageons que la direction, et Presse-Purée en particulier, a sa petite idée pour atteindre ses fins. Et comme en face, les instances représentatives du personnel et les organisations syndicales ont été décimées par le PDV, la résistance sera dure à organiser.

 

Mais rien n'est jamais perdu : souvent le désespoir a gagné des batailles. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

durruti 10/06/2010 19:33


A TitiduFaing:

Prépare ta cartouche , tu risques d'en avoir besoin ....

NB : N'oublie pas,avant de me laisser ton stock complet, j'en ferais bon usage , je te l'assure


TitiDuFaing 10/06/2010 18:41


@ James et Durruti

L'aile dure du parti se lâche sur l'aile molle !!!
Pour mémoire l'année dernière, tout le monde n'avait pas fait grève. De ce point de vue, James (que je soupçonne faire parti du management intermédiaire qui morfle) en a fait plus que certains.

Au delà de la boutade, il est certain que si deuxième couche il devait y avoir, on ne devra pas se passer de réactions dures cette fois ci ... y compris de la part du management !!! Sinon, autant
se tirer tout de suite ... de TDF ou une balle dans la tête, peu importe.


durruti 10/06/2010 17:26


La réaction de James est très emblématique . On s'est mobilisé , un peu , l'an dernier, pas trop longtemps,( bien aidé en cela par les OS), on fait le dos rond et avec un peu de chance on passe à
travers les gouttes .On compte beaucoup sur le PDV et le dévouement de ses collègues pour partir,pour sauvegarder son poste chez TDF et puis une fois l'orage passée , on espère reprendre ses
activités comme avant (tout en délivrant les meilleurs souhaits de réussite aux collègues"volontaires"-on n'est pas sans coeur tout de même !).
Mais voilà ce n'est pas le scénario secrètement espéré,on s'aperçoit que la direction pousse son avantage au delà des objectifs annoncés, on subodore" l'entourloupe" prochaine et James de s'écrier
, cette fois ci , qu'on ne l'enfumera plus, qu'il sera, la prochaine fois très combatif (promis , juré ,craché!), qu'il passerait outre les consignes syndicales et que , mon dieu , après tout on
verra ce qu'on verra ..non mais des fois ...je m'appelle James ( bond ?) et je ne suis pas une mauviette! .
Alors , cher James ( et à beaucoup d'autres aussi ), voici un poème d'un pasteur allemand , écrit à Dachau , certes, dans des conditions autrement plus dramatiques, mais la leçon reste
d'actualité.

Poème écrit à Dachau, attribué au Pasteur Niemöller
mort à Dachau

Quand ils sont venus chercher les
Communistes
Je n'ai rien dit
Je n'étais pas communiste.

Quand ils sont venus
Chercher les syndicalistes
Je n'ai rien dit
Je n'étais pas syndicaliste.


Quand ils sont venus
Chercher les juifs
Je n'ai rien dit
Je n'étais pas juif.


Quand ils sont venus
Chercher les catholiques
Je n'ai rien dit
Je n'étais pas catholique.


Puis ils sont venus me chercher
et il ne restait plus personne pour protester.


TitiDuFaing 09/06/2010 21:57


Ne pas oublier de citer l'impact sur la santé des salariés : augmentation des arrêts maladie, antidépresseurs, anxiolytiques, visites chez le psy, ... Ajoutés aux futurs chômeurs issus du PDV, de
quoi creuser encore un peu plus le déficit de l'état.
Merci TPG. Merci à tous ces X qui nous ont plongé dans cette détresse.


James 09/06/2010 21:50


Un tableau bien noir ... mais sans doute réaliste.

En tout cas pour ce qui me concerne, je n'ai pas vraiment bougé l'année dernière lors de l'annonce du plan : quelques jours de grève, pas trop de bruit pour ne pas me faire remarquer. Si demain, la
direction de TDF nous joue une entourloupe, je jure que je réagirai différemment. Fi des syndicats qui me disent ce que je dois faire. Il faudra bien que ces vautours de la finance paient un jour
...


Le Blog des Salariés de TDF

Suite à la poursuite des destructions d'emploi à TDF, les salariés de TDF ont décidé de communiquer leurs actions, leurs exigences et toute information en leur possession.
Vous pouvez communiquer vos contributions à salaries.tdfmetz@gmail.com

Retour à la page d'accueil

Recherche

Agenda

19 Mars 2013 : Mise à mort du blog "Ca m'énerve"

Catégories