Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 20:27

Déclaration de salariés touchés par les réorganisations en cours

Déclaration lue au CE du 19 Février 2013

 

L’après Cap numérique n’est pas fini, il commence. On nous avait promis monts et merveilles avec une organisation optimale en centralisant les activités et en réduisant le nombre de salariés. Plus de deux ans et demi après cap numérique nous ne pouvons que constater le champ de ruines.

Salariés stressés, clients mécontents (Bouygues) et perte d’une partie du  contrat (SFR), dysfonctionnements en tout genre, désorganisation générale, démotivation, arrêts maladie, mal être général des salariés, moral au plus bas. Chaque mois depuis décembre, vous demandez au CE de rendre un avis sur des suppressions de services ou des réductions de personnel à venir. L’entreprise ne s’est toujours pas remise de Cap numérique et vous continuez pourtant dans cette voie.

 

Votre organisation de l’entreprise ne fonctionne plus. Prenons l’exemple des services OT Accès Planifiés et immo SFR. Les salariés ont essayé de vous alerter des disfonctionnements du service (outils inadaptés, sous-effectif, valse des contrats CDD et intérimaires, stress permanent des salariés, mauvaises conditions de travail, surcharge de travail, prise d’activités annexes qui ne concernaient pas le service, etc.) via sa hiérarchie directe, voir courriel envoyé 29 mars 2011 à 13h38 par tous les salariés du service des accès.

Comment expliquez-vous que l’activité des immos SFR n’apparait pas dans le guide des métiers et donc dans le référentiel de la GPEC ? Etiez vous au moins au courant de tous ces problèmes ou les découvrez vous aujourd’hui ? Sommes-nous encore dans la phase pilote de Cap numérique car ça y ressemble ?

La politique des indicateurs pastèque (verts à l’extérieur mais rouges dedans avec  des pépins) ne marche plus. Ces deux services souffrent de problèmes chroniques depuis leur création.

Concernant le problème des outils de travail pour l’amélioration de l’organisation ou du traitement des tâches, y a-t-il eu des cahiers des charges établis selon le besoin des utilisateurs ? Les salariés en doutent car la seule réponse a été de développer des outils inadaptés et jamais achevés (référentiel des accès, portail accès, Orcide pour les mps).Développer des outils sans réelle concertation  avec les utilisateurs ne sert à rien. Ils ont du travailler sans formation sérieuse sur des outils spécifiques. Les salariés ont du développer en interne et à l’extérieur des outils pour pouvoir travailler correctement. Le manque de communication et d’informations sur les évolutions des process n’a fait qu’amplifier les dérives.

Dans ces conditions, les salariés sont stressés, démotivés et se sentent abandonnées par une hiérarchie indifférente dont la seule réponse a été de stresser les équipes pour augmenter la cadence, le tout limité par des outils défectueux. Conséquence de cette politique de l’autruche, vous avez maintenant des clients mécontents ou perdus et nous le regrettons car malgré les alertes à leur hiérarchie de proximité, rien ou si peu a été fait pour redresser la barre.

 

Résultat : 4 postes supprimés et 3 mutations forcées sur 7 personnes concernées. Tous les salariés des services OT accès planifiés et immo SFR de Metz  sont révoltés face à l’avenir qui leur est proposé. Les salariés ne sont en aucun cas responsables de ce qui s’est passé en deux ans et demi et regrettent que leurs alertes n’aient jamais été prises en considération ni transmises. Depuis le début du service ils travaillent en sous effectifs. Malgré la perte du contrat SFR ils avaient déjà récupéré des activités annexes occupant des personnes à plein temps dans d’autres services de TDF (accès urgents reçus par mail (hors process), ouvertures à distance, soutien de la planification nationale) et ils vont encore en récupérer d’autres (validation des badges et attribution des droits d’accès au portail Accesnet). Soit au total une activité pour au moins 5 personnes.

Nous ne comprenons pas l’objectif cible de trois personnes qui sera insuffisant. Nous ne comprenons pas non plus le besoin de délocaliser l’activité restante alors que la direction prône le télétravail, pourquoi ne pas autoriser le télétravail entre sites de TDF ? Nous émettons à nouveau de fortes réserves quant au bon fonctionnement futur du nouveau service. Nous nous interrogeons aussi sur les missions qui seront proposées aux personnes impactées quant à leurs durées et leurs lieux géographique.

Nous vous demandons de prendre en compte nos remarques et de faire marche arrière pendant qu’il en est encore temps afin de ne pas perdre les clients qui nous sont encore fidèles.

Partager cet article

Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Com interne
commenter cet article

commentaires

ohiug 20/06/2013 16:50

m,lùlkn,

Le Blog des Salariés de TDF

Suite à la poursuite des destructions d'emploi à TDF, les salariés de TDF ont décidé de communiquer leurs actions, leurs exigences et toute information en leur possession.
Vous pouvez communiquer vos contributions à salaries.tdfmetz@gmail.com

Retour à la page d'accueil

Recherche

Agenda

19 Mars 2013 : Mise à mort du blog "Ca m'énerve"

Catégories