Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 23:49

       Ainsi donc ils osent l’admettre : TDF va mal. TDF a mal à son Cap Numérique qui s’apparente à un Cap Désastre. Nous le disons depuis plusieurs mois déjà, chacun de nous le vit tous les jours. Et la direction l’avoue enfin clairement. Dans le TDF Infos du 1er Décembre, notre directeur TDF France, Presse-Purée himself, écrit qu’il s’agit d’un "Cap Difficile", terme mesuré s’il en est, sans doute pour ne pas affoler clients et actionnaires. "Des dysfonctionnements sérieux sont apparus", ajoute t-il, faisant référence à la désorganisation patente apportée par Cap Numérique et le PDV. "Faire machine arrière serait une erreur", mais en y faisant référence, Presse-Purée avoue par la même que la direction de TDF y a pensé …

 

Cependant en grattant un peu, on peut se rendre compte que ce pseudo langage de vérité a tout de même ses limites. Ainsi dans la séance de tchat du 7 décembre, Presse-Purée indique que cette désorganisation n’a eu "aucun impact sur la qualité de service" et que les clients n’y voient que du feu. Il n’y aurait donc eu que des "impacts internes" à TDF. Mensonges éhontés !!!! Sur le terrain, tout salarié TDF en contact avec des représentants des clients se heurte en permanence au minimum à un sentiment d’inquiétude, au pire à un sentiment de défiance voire de colère. Dans les divisions commerciales, les survivants du PDV rament comme des fous pour convaincre TOUS les clients que la situation va s’améliorer, et qu’ils doivent continuer à nous faire confiance. Les lettres de relance envoyées par les clients en recommandé avec accusé de réception s'accumulent. Mais la situation ne fait qu'empirer. Pendant ce temps, nos concurrents ne restent pas endormis.


"Il est urgent de prendre les mesures qui s’imposent", conclue Presse-Purée. Quelles mesures pourraient-elles bien revenir sur cet immense gâchis organisationnel et humain ? Je crains bien qu’il ne soit trop tard pour remonter la pente à court et moyen terme. Mais bon, formé à l’école du cynisme comme toute notre « élite » nationale, il pense que l’argent va tout résoudre : achat de matériel, remodification de structures, mais surtout, nouvelle vague de recrutement. On croit rêver, non je corrige, c’est un cauchemar. 150 nouveaux recrutements, même s’ils ne sont que des CDD, après un plan social qui a vu partir 515 salariés et disparaitre près de 400 postes rien qu’en France, n’est ce pas le comble du cynisme ? N’est ce pas cracher à la figure de nombre de ces volontaires contraints qui ont dû quitter TDF faute de perspective interne ? N’est ce pas reconnaitre implicitement toutes les couleuvres qu’ils nous ont fait avaler pour justifier leur plan destructeur ?


Mais que font nos représentants ? Que disent les syndicats ? Est-ce bien légal tout ça ? Les ex-TDF n'ont-ils pas la priorité sur les embauches, même si on leur a fait signer dans leur lettre de départ une clause de non-retour pour le moins discutable ? Je pose la question ....


Presse-Purée termine sa bafouille en reconnaissant que "les équipes sur le terrain sont les premières victimes des dysfonctionnements", et en nous "remerciant sincèrement pour tous nos efforts et en nous assurant de tout son engagement pour que ce cap difficile soit le plus court possible". Sur que c’est ce que nous attendions tous. Et pourquoi ne pas pousser le cynisme jusqu’au bout : si l’argent résout tout, alors autant remercier et remotiver les troupes avec des arguments financiers…

Partager cet article

Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Com interne
commenter cet article

commentaires

Le Blog des Salariés de TDF

Suite à la poursuite des destructions d'emploi à TDF, les salariés de TDF ont décidé de communiquer leurs actions, leurs exigences et toute information en leur possession.
Vous pouvez communiquer vos contributions à salaries.tdfmetz@gmail.com

Retour à la page d'accueil

Recherche

Agenda

19 Mars 2013 : Mise à mort du blog "Ca m'énerve"

Catégories