Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 16:06

Les congés d’été arrivent à point nommé pour la direction de TDF. Elle a pu négocier « un arrêt des travaux avec les instances représentatives du personnel », ce qui ne l’empêche pas de prendre ses aises pour poursuivre ses propres travaux, épaulée par Cap Gémini. Il n’y qu’à voir les troupeaux de consultants qui travaillent au 5eme étage du siège à Montrouge. Et tout cela dans la plus grande opacité, puisqu’elle n’est plus tenue jusqu’au 1er septembre de  consulter ou faire la moindre communication vers les représentants du personnel.

 

Mais il est une communication qui fonctionne à plein aujourd’hui : c’est la communication de la peur ,directement vers les salariés. Après une (très) courte période où on a tenté de calmer les troupes après le mouvement de grève, en affirmant que rien n’était encore décidé, nous sommes rentrés dans la période « faites vous une raison, votre service sera supprimé ». Dernier exemple en date chez nous à Metz : un bruit persistant indique que la gestion de la paie sera (et non plus « pourrait être») externalisée, et que les personnels devront suivre leur activité chez le repreneur dans le cadre de l’article L122-12. Malheureusement à Metz on connait bien ce genre de manipulation, pour avoir vu le transfert de nos collègues de TDF Câble vers Numéricâble. En quelques mois, la quasi-totalité des personnels transférés s’est retrouvé licenciée, sans aucun soutien de la part de leur ex-maison mère. Mais pour la direction, un premier objectif est atteint : les salariés touchés par ces manœuvres commencent à penser, de manière insidieuse, que leur avenir professionnel ne sera sans doute pas à TDF. Le problème en ces temps de crise, et qu’on peut se demander où il pourrait être …

 

Nous sommes bel et bien engagés dans un conflit avec notre direction. La première bataille, pour flamboyante qu’elle fut, laisse un gout d’inachevé à la plupart d’entre nous. L’ennemi, nullement désorienté, poursuit son plan savamment élaboré bien avant le début du conflit. Une première contre-offensive tente de diviser nos troupes en distillant quelques perfides salves de propositions : « nous sommes prêts à vous rendre quelques prisonniers, moyennant un recul de la ligne de front » : gel des salaires, perte des jours TDF, perte des jours RTT, diminution des primes, … Dans ce genre de manœuvre, il nous faudra faire bien attention à ne pas reculer plus que de raison, au risque de nous retrouver tous au bord de la falaise, puis dans le précipice. D’autant qu’en contrepartie, les premières propositions financières de la direction dans le cadre du Plan de Départ Volontaire ont été tellement indécentes, qu’aucune organisation syndicale n’a même voulu communiquer sur le sujet. La guerre sera rude …

 

Bien que nous sachions que la période est très difficile pour chacun d’entre vous, nous vous souhaitons malgré tout de bonnes vacances. Et pour ceux qui restent, continuons pendant cette période à rester mobilisés et à organiser la résistance. Le travail de guérilla mené dans toutes les régions de France n’est pas vain : les petits ruisseaux font les grandes rivières.

Partager cet article

Repost 0
Salarié TDF Metz - dans Com interne
commenter cet article

commentaires

Le Blog des Salariés de TDF

Suite à la poursuite des destructions d'emploi à TDF, les salariés de TDF ont décidé de communiquer leurs actions, leurs exigences et toute information en leur possession.
Vous pouvez communiquer vos contributions à salaries.tdfmetz@gmail.com

Retour à la page d'accueil

Recherche

Agenda

19 Mars 2013 : Mise à mort du blog "Ca m'énerve"

Catégories